Shop Mobile More Submit  Join Login
The French Domain 1950 (Alt. history) by ZalringDA The French Domain 1950 (Alt. history) by ZalringDA
DISCLAIMER: This map doesn't aim to be a support for any kind of fascist ideas. It doesn't reflect at all my political opinions. I just think this scenario can be a quite interesting one for an alternate history map.

This map is my first one setting in a modern world dominated by authoritarian regimes.

The main idea was to ask what if it was France and not Germany (nor Italy) which yields to fascism and what to modify to make this scenario plausible.

My first point of divergence is about Belgium during the Great War. In this scenario the Flamenpolitik of the German occupier is much more successful. At the end of the war in 1918, tensions between the Flemings and the Walloons are so high that it makes impossible to keep Belgium alive.

My second point of divergence is about the communist Russia: Russian military successes are much more important and communists forces are already in Poland during the Paris Peace Conference, trying to convert all Europe to their ideology.

This situation leads the allies, actually mainly the UK and the USA, to adopt a more conciliatory attitude toward Germany to ensure that it doesn't became a new communist state but on the contrary a shield against the communism.

That's why in this scenario Germany had to pay much less reparations than in our timeline, likewise the military restrictions were lower.
Also the territorial losses were less important. At the East, nothing is lost to the communist Poland (later member state of the USSR). At the West only some parts of Moselle are lost to France but they are offset by the allowed union with Austria.

France also obtains Wallonia because of the breaking of Belgium. A rich province for sure, and a very strategic one for the defence of France against Germany.
But French are angry. All those dead, all those destructions in this stupid war and the lost provinces aren't retrieved. The enemy is still menacing and holds more lands than before the war while France has to rebuild all by itself.

In the next years, while Germany is recovering to become the shield of Europe, France falls into the crisis: economic and political.

In this post-war France, the communist party is continuously strengthening, and the other great parties, called the traitors by the street, are weakening.

But a new comer will change everything...
Louis Crévic was no one but a war veteran before that. Like many of his compatriots, he is revolted by the treaty of Versailles. As a true nationalist, he is very sceptical about the communism and its internationalism, even if he thinks it's attractive from an economic point of view. Shortly after the war, he decides to found a new political party to express his ideas : the Party of the patriotic solidarity, frequently shortened in Soltic (its members are also called by this name).

His political acumen was to mix ideas taken from the nationalists and from the communists.
Some points summarise the position of his party :
- against the parliamentary system and democracy but for a wide use of plebiscite and a limited liberty of expression
- for an intense nationalism and patriotism but relatively opened to the world
- for the use of the French language and the French ground to define the nationality but clearly not supporter of the race theory and anti-Semitism
- against the collectivisation and the end of the capitalism but for the economic planning and the rights of the worker class
- for the militarism and for a French imperialism in Europe but very sceptical about the colonisation of Africa and Asia
- anticlerical but with some linking for the monarchy
- revolutionary but with an high interest in maintaining a kind of historical continuity
- against the abolition of the classes but for the creation of a new social class : the patriot, a citizen who has by his action favoured the nation, and who is permanently rewarded with beneficial economic and political rights
- of course its anticommunism is clearly declared and the private militia of the party regularly takes actions against the communists...

The Soltic party attracts more and more people and even some people of the economic, political and cultural elites start to think that it could be a solution to fight the influence of the communism.

The legislative election of 1924 is a shock : the Soltic party is the first party of France. With an alliance with some others parties, the continual pressure of the militia and the overthrow of the government, the march of France toward the dictatorship is now unstoppable...

In a few years only the Third Republic is entirely abolished and France becomes gradually the French Domain because of the will of the new national leader to remove all references to the republic but without re-establishing a king at the head of the state.

Also the “winged cross” flag replaces the old tricolour flag...


All the economy is turned to serve the coming war of revenge against Germany, so the economic situation momentarily improves.

In the mid-30's France is ready for the war. The help given to the Spanish nationalists to fight the communists has given to the French army a good experience of what should be the modern war.

Germany isn't ready, but the demographical gap between France and Germany, and a probable English intervention make essential to find allies.

Staline, leader of the USSR (allied with all the countries of the communist block, which includes Italy) wants an access to the opened North Sea, so he makes a suitable (and of course temporary) ally to fight Germany.

The French-Soviet pact is made to lead to an incomplete partition of Germany between France and the USSR. For what remains of Germany, the pact provides to make occupation zones.

The war breaks out in 1935 and the invasion of Germany by the French-Soviet alliance is a success. French forces choose to pass by the Ardennes and the Netherlands (with the goal to annex them too) to invade the German territory by the strategical Ruhr.

The UK immediately declares war to France and to the USSR, but the quick fall of Germany (1 month) makes impossible for the British forces to do anything on the continent. This situation is a true nightmare for the British : France owns all the Dutch ports and the USSR has now a direct access to their North Sea.

Moreover, France has promised to release most of its colonies after the war, which is leading to make troubles in the British colonies, the heart of the British power.

However, in 1937, a twist in the situation happens : Staline decides to break the pact and to take advantage of the good situation of the communist block in Europe to invade western Europe.

As the communists forces are progressing quickly in the French occupation zone, France and the UK have to find a solution together if they don't want to see the communism subjugate all Europe.

The peace treaty between them includes that France has to renounce to the Netherlands but can keep the Flanders and the Rhineland, and will be able to annex more German territories after the victory in compensation, becoming in this way the new shield of Europe. Moreover the UK gives the Channel Islands (occupied since 1935) to France.

After one year of initial successes, the Red Army and its allies fall back everywhere. In 1940, the alliance - composed mainly by France, the UK, Spain, Portugal, the Netherlands, Switzerland (which was convinced to give up its neutrality to fight the red danger), and the anticommunist German militia, all this financially supported by the USA - puts the European frontline roughly on the 12th meridian.

At this moment three facts appear to the belligerents:
- the size of the territory controlled by the communists will continuously and slowly decreases...
- ...slowly, too slowly for the allies to obtain a complete victory
- the both factions has developed nuclear weapons and some have already been used on the battlefield. Their power of destruction is enormous and if the war continues the only winner will be the Death itself.

The vital peace ensuing from these observations will durably divide the world in two blocks : the Western block, the most miscellaneous, made with the capitalist countries, democratic or not, and the Eastern block, made of the communist countries.

Because the Eastern block is still a powerful threat, France obtains a corridor to the Baltic Sea, and a financial support by the allies to build a strong line of defence (called the “Hanover Line”), to prevent any future attempt from the USSR to get back an access to the North Sea.

The Second Great War has ended.
The USA, the French Domain, the USSR and the empire of Japan will become the four dominating powers of this new world.

In spite of the decolonisation, French will keep their former colonies in their sphere of influence.
The new territories annexed will be progressively gallicised with the help of education, mass media and a soft policy that favours mixed marriage, French migration to the newly annexed territories, and migration from these territories to the historical France.

During the next decades, and helped in this way by the great economic successes of the French Domain, the regime will progressively become less authoritarian.
Add a Comment:
 
:iconalfredthe:
AlfredThe Featured By Owner Nov 1, 2017
Heyo, France. That ain't the Rhine.
Reply
:icontehmaco13:
TehMaco13 Featured By Owner Aug 23, 2017
What a masterpiece ! Bravo !
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Sep 6, 2017
Thank you :D
Reply
:iconkuusinen:
Kuusinen Featured By Owner Jun 13, 2017  Hobbyist Digital Artist
Wow, this is truly a masterpiece! Masterfully done! 
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Jun 14, 2017
Thank you very much :D
Reply
:iconcastilloverde:
CastilloVerde Featured By Owner Apr 19, 2017
Well written scenario and fantastic map! :) (Smile) 
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 19, 2017
Thank you :)
Reply
:icondave-ian-heart:
dave-ian-heart Featured By Owner Apr 17, 2017
happy birthday / joyeux anniversaire
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 17, 2017
Thank you ;)
Reply
:icondanielhasenbos:
DanielHasenbos Featured By Owner Apr 11, 2017  Professional Digital Artist
Your alternate history maps are great!
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 11, 2017
Thank you again :)
Reply
:iconbruiser128:
bruiser128 Featured By Owner Edited Apr 9, 2017  Student Traditional Artist
Interesting how the Soltic Party Ideology is a mix of Stalinism and fascism


Besides that, does the French Domain rebuke any attempts by Canada to
create the Vimy Ridge Memorial, or do they take a 'I can't be mad at you'
approach due to the respect and gratitude for their efforts.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Edited Apr 9, 2017

My opinion is that fascism is already a mix between nationalism and communism.

But yes, the soltic party has more of communism than the fascism of our timeline.


In this timeline, the Great War was as “sanctified” as in our timeline. That's why it can't be polemical. So the Domain attitude toward Canada is clearly made of gratitude.

Moreover, as I say, the soltic ideology isn't closed to the world. And because Canada has many people considered by the Domain of the French culture, this country is clearly a target for the Domain's diplomacy.

Reply
:iconbruiser128:
bruiser128 Featured By Owner Apr 10, 2017  Student Traditional Artist
I can believe that quite easily when every psychotic tyrant 
in the OTL Cold War used it as an excuse to obtain power. 

Glad to know Canada is still in their good graces. Although I 
am more asking after watching the ceremonies for 100th 
anniversary this past Sunday.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 10, 2017

Ideologies always make good pretexts for that. ^^


Yes, I had a feeling that your question was related to this :).

Reply
:iconbruiser128:
bruiser128 Featured By Owner Apr 11, 2017  Student Traditional Artist
Certainly

And your correct in assuming so. 
Did you watch the ceremony yourself?
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 30, 2017
Ah no I didn't :/
Reply
:iconbruiser128:
bruiser128 Featured By Owner Apr 30, 2017  Student Traditional Artist
Oh
Reply
:iconwolflagang:
Wolflagang Featured By Owner Apr 6, 2017
Wow!:D (Big Grin)  Une carte magnifique qu'on croirait toute droite sortie d'un livre d'histoire!Clap  Et le POD toujours aussi bien pensé!:) (Smile) 
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 7, 2017
Merci beaucoup :D.
Manque plus que les agrafes au niveau du pli et ça sera parfait pour un livre d'histoire ^^.
Reply
:iconsomeone1fy:
someone1fy Featured By Owner Apr 6, 2017
Fascist France?! I like it.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 7, 2017

You are free of your opinions :).


Personally I only like the shape of the borders... oh, and the flag.

But I think that ideologies, of all kinds, sucks.

Reply
:iconsomeone1fy:
someone1fy Featured By Owner Apr 7, 2017
At least, you will never have the problem woth the immigrants from the 3rd world.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 9, 2017

To be precise, the soltics have no ideological problems with immigration itself, but with multiculturalism.

So in this world, anyone of the French culture can come. And as a culture can be “learnt”, we can say that anyone who make the effort to learn it can come.


But as the Domain has a policy which highly supports a rising birth rate, no massive immigration was needed during the decades after the war... and anyway I'm sure immigrants prefer democracies.

Reply
:iconsomeone1fy:
someone1fy Featured By Owner Apr 10, 2017
Okay.
Reply
:iconkingwillhamii:
KingWillhamII Featured By Owner Edited Apr 6, 2017
Fantastic work on the map! Even the flag is an elegant and striking design.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 7, 2017

Thank you :) It has been a long time since I wanted to put this flag in a map ^^

Reply
:iconsapiento:
Sapiento Featured By Owner Apr 5, 2017  Professional Digital Artist
Excellently composed map and scenario.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 6, 2017
Thank you ;)
Reply
:iconscipia:
Scipia Featured By Owner Apr 5, 2017
Pour être honnête, c'est assez étrange de voir Dunkerque en Wallonie ^^ mais j'adore les noms que tu as trouvé, qu'ils soient historiques ou créés pour l'occasion, j'ignorais jusqu'à l’existence de Trémoigne, c'est juste génial :)

Mais dans une optique "fasciste" (pour être honnête, l'idéologie que tu présentes me semble plus néo-boulangiste que fasciste, mais je chipote ^^), ne peut-on pas imaginer également que le gouvernement français envisage aussi de modifier complètement les noms de certaines régions conquises pour qu'elles aient une sonorité moins germaniques ? Après tout, la francisation des noms d'Alsace-Moselle est le fait d'un Ancien Régime assez tolérant, un régime plus centré sur la pureté du langage aurait sans doute envisagé des options parfois plus radicales. Wurtemberg ou Munich pourraient encore sonner trop germanique à une oreille "puriste".
(Ce n'est pas une critique, juste une idée ^^)

 Pour être honnête, je serais curieux de voir à quoi pourrait ressembler un "empire" français, avec forte francisation, encore plus grand, englobant tous les territoires carolingiens par exemple :) il faudrait que je m'y tente si un jour je trouve le temps ^^

 Et je m’aperçois que la Sardaigne est aussi conquise par la France, idée intéressante que cette région à deux îles :)
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Edited Apr 6, 2017
Pour Dunkerque, l'idée était surtout de donner un accès à la mer à la Wallonie. Il faut bien comprendre aussi que même si les "territoires" (équivalent de nos régions) sont une création post Seconde Grande Guerre, avant celle-ci, la Flandre ne fait pas partie de la France, ce qui fait que les départements Wallons sont très liés économiquement à celui du Nord et en particulier au port de Dunkerque.

J'ignorais aussi l'existance du nom de Trémoigne jusqu'à ce que je fasse mes recherches, mais j'aime beaucoup aussi x).

En fait le "fascisme" en tant que tel n'existe même pas dans cette chronologie puisque l'Italie est rapidement devenue communiste après la Grande Guerre. J'emploie ce terme car dans notre réalité il est courant d'amalgamer tous les courants nationalistes sous cette étiquette. Si je ne l'avais pas fait, on aurait pu prétendre de mauvaise foi que je cherchais à cacher la véritable nature du régime que je décris. Au moins là, la couleur (sombre) est clairement annoncée, et peu importe si au final l'idéologie soltic que je décris est un poil différente du fascisme italien originel.

Après il est vrai que le lien avec le boulangisme est tout à fait pertinent. Mon idée était davantage d'adapter le fascisme à certaines spécificités françaises plutôt que de faire du néo-boulangisme, mais au final cela revient un peu au même ^^.

Concernant les noms, j'aurais pu aller plus loin en effet (par exemple je vois bien le Wurtemberg devenir le Mont-"Quelquechose"). Mais l'idée n'était pas de gommer toute référence à l'histoire germanique de ces régions, mais au contraire de les assimiler. D'ailleurs, à l'image de ce qui est fait avec la population autochtone : elle n'est ni expulsée (sauf les communistes et autres indépendantistes virulents), ni stérilisée, ni même exterminée, mais elle est en revanche la cible d'une politique d'assimilation "soft". L'idée est que, puisqu'après tout la culture française est la plus germanique des cultures latines, tout ce qui est allemand peut se fondre dans le moule français sans qu'il soit nécessaire de détruire ce qu'il y a à la base.

Pour en revenir aux noms il fallait au minimum que leur prononciation et l'orthographe puisse "sonner" français, la francisation complète n'intervenant que dans certains cas (les plus évidents). C'est d'ailleurs un peu ce qui s'est passé (en beaucoup moins poussé) lors du retour de l'Alsace à la France en 1919.

Oui c'est vrai, on voit souvent le cas d'une carte où une bonne partie de l'Europe est germanisée, ça serait intéressant de le faire avec la France. Le problème, en partant de l'empire carolingien, c'est que c'est la nature même de la langue française qui changerait, et pour m'être déjà attaqué aux langues inventées, je peux t'assurer que c'est un vrai casse-tête ! ^^

Peut-être qu'avec un empire napoléonien ayant survécu cela serait plus simple. Il faudrait alors imaginer que au cours du XIXème siècle, en réaction aux différents nationalismes, le français soit imposé avec la plus grande vigueur à toute l'Europe, et les vestiges des langues locales progressivement gommés.

Pour la Sardaigne, d'un point de vue géologique, elle et la Corse étaient toutes deux rattachées à ce qu'on appelle aujourd'hui la France il y a très très très longtemps... Les voir réunies et sous domination française se justifie donc pleinement x).

Plus sérieusement, prendre la Sardaigne permet d'augmenter la présence française en Méditerranée, et de créer un pont avec l'Algérie. Cette dernière n'a d'ailleurs été que partiellement décolonisée, la France gardant le désert jusqu'à l'Atlas (et donc les ressources naturelles...) et un couloir à l'Est jusqu'à la mer. Je devrais peut-être faire une carte à ce sujet d'ailleurs !

Et là, c'est le drame ! Je m'aperçois que j'ai fait une horrible faute sur la carte en écrivant SardEigne ! Vite, vite, correction !
Reply
:iconscipia:
Scipia Featured By Owner Apr 8, 2017
D'accord je vois :)
Si je peux me permettre je suggère quand même quelques noms plus composite pour certaines régions : Artois-Picardie, Orléanais-Berry et Lyonnais-Dauphiné, mais ça c'est mon côté régionaliste qui ressort ^^ j'ai rien contre les simplifications (logique dans une idéologie "fascisante"), mais l'Artois, le Berry et le Lyonnais restent des grosses provinces historiques :)

J'imagine que les villes commençant par Kayser quelque chose sont traduites en Césarée :) ? Du genre Césarée-sur-Lauter pour Kaiserslautern :) ?

C'est vrai que d'une certaine manière le français est la langue romane la plus "nordique", donc conserver un certain héritage germain (ou celtique) a du sens dans la toponymie. D'ailleurs dans un optique de préserver l'héritage francique de la France, ne pourrait-on pas imaginer que ce mouvement nationaliste souhaite annexer la Franconie qui se trouve côté bavarois :) ?

On peut aussi imaginer qu'un tel mouvement souhaite récupérer les rives nord du lac Constance (une belle frontière naturelle ça ne se refuse pas :D), d'autant que la ville de Constance était à l'origine gallo-romaine ^^
La France a aussi longtemps eu des prétentions sur le Milanais, c'est un peu étonnant de le voir concéder à la Suisse.



 Quand je parlais de frontières carolingiennes, je ne parlais pas d'un empire carolingien ayant survécu, uniquement des frontières :) par exemple on peut imaginer qu'un Empire napoléonien ayant survécu se serait uni au Royaume d'Italie (même monarque après tout) et aurait ensuite annexé la Confédération du Rhin et la Suisse (par exemple suite à l'union entre l'unique héritière de l'Empire une princesse de la famille Bonaparte à un roi de Bavière francophile un peu comme Louis II) par volonté de renouer avec l'héritage de Charlemagne.
 Et effectivement le français se serait progressivement imposé partout, notamment en Italie du Nord, un ami piémontais m'avait expliqué que le français était déjà la lingua franca des villes piémontaises et lombardes avant l'unification italienne, bien davantage que l'italien. D'autant que piémontais & lombard sont des langues gallo-italiques plus proches du français que de l'italien.
 Même si on peut imaginer une persistance plus grande de l'allemand dans les régions conquises sur nos voisins germaniques, car on peut penser que l'Autriche et la Prusse resteraient encore indépendante, conférant à l'allemand plus de prestige que ne l'ont les langues piémontaise, lombarde, néerlandaise, romanche ou luxembourgeoise.

 Ta carte me donne beaucoup d'idées, faudrait vraiment que je trouve le temps de mettre ça sur une carte, rien que la perspective de rechercher des noms pour autant de départements me ravie :D


Haha, pour la SardEigne je croyais que c'était volontaire pour le coup ^^ d'ailleurs si tu as un article, un lien ou une carte sur ce fameux lien géologique avec la France ça m'intéresse, j'ai toujours considéré ces deux îles comme une extention géographique de l'Italie, donc en savoir davantage sur le sujet m'intéresse ^^

 Mais c'est effectivement du coup assez logique, d'autant plus avec une volonté de renforcer la présence française en Mediterranée :) on pourrait aussi imaginer des Baléares françaises d'ailleurs (par achat et en contrepartie de l'aide française contre les républicains ? l'Espagne étant assez pauvre après tout à l'époque), après tout le Catalan a longtemps était considéré comme un dialecte de l'Occitan

 Ch'tite question, quid de Malte dans cet univers :) ? Toujours possession de la vile Albion maçonnique, ou y-a-t-il eu reconquête de la forteresse de La Valette par les "nobles" forces soltic ^^ ?
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Edited Apr 10, 2017

Au début mon intention était d'utiliser des noms composés pour les régions, mais cela me faisait trop penser au découpage absolument calamiteux des régions de notre chronologie, largement aggravé il y a peu soit dit en passant ^^.


Et je me suis aussi dit la même chose à propos des idéologies "fascisantes" qui préfèrent la simplicité. D'ailleurs je vois bien notre Louis Crévic sortir une phrase destinée à rester célèbre du style : « Des noms simples pour un peuple simple »...


Après je sais que nous vivons une époque où l'histoire paraît totalement figée, mais au cours de celle-ci la surface des territoires couverts par ces noms à considérablement variée et leur absorption par d'autres était très fréquente. Si cette logique des noms composés s'était appliquée dès l'époque carolingienne, une région comme la Picardie s’appellerait l'Amiénois-Vermandois-Vimeu-etc.

L'inverse est aussi vrai d'ailleurs, et des régions comme la Bourgogne par exemple sont beaucoup plus petites que la Bourgogne originel.


Pour Kaiserslautern, un nom français sonnant comme tel existait déjà (Caseloutre) et je me suis donc contenté de le reprendre ^^. Mais pour d'autres Kaisertrucmuche il est bien entendu qu'on ne peut laisser le « Kaiser » et je trouve que Césarée-trucmuche est vraiment une excellente idée !


Sur mes cartes préparatoires j'avais essayé une version où la Franconie était annexée en plus et cela rendait vraiment très bien. En plus, d'un point de vue stratégique ça serait tout à fait pertinent puisque cela donnerait à la France un accès fort utile à l'Europe centrale.


Si je ne l'ai pas ajouté finalement c'est pour ne pas en faire trop. Le Domaine français ne s'est pas « imposé » comme l'unique et grand vainqueur de cette guerre et les frontières décrites sont issues d'un compromis impliquant principalement les français, les russes et les anglais. Pour ces derniers, la Franconie en plus de tout le reste ferait un peu trop, et ils préfèrent voir le couloir de Hanovre sécurisé plutôt que la route vers un Est avec lequel les relations commerciales sont inexistantes. Pour les russes voir la France s'avancer autant vers le cœur du bloc communiste est tout autant inacceptable.


Oui ce que tu dis pour une francisation d'un empire napoléonien me paraît totalement cohérent. La plupart des cartes alternatives présentant une évolution de cet empire montrent la naissance d'une Europe confédérale et multiculturelle dans laquelle l'Empire français n'est qu'un état (un poil plus puissant) parmi les autres... une Europe similaire à la nôtre en fait. C'est toujours intéressant mais je ne pense pas qu'un tel ensemble puisse tenir sur la durée. Une langue commune (pas forcément une langue unique par contre) c'est la base d'un état moderne stable et j'aimerais beaucoup voir un empire napoléonien où le français serait cette langue commune. Je pense qu'un jour je ferai moi aussi une carte de ce style, mais ça demandera du boulot, donc c'est pas pour tout de suite ^^.


Pour l'histoire géologique de la Corse et de la Sardaigne j'ai vu ça il ya trèèèèès longtemps dans une émission sur Arte xD. Mais ce lien explique assez bien je trouve : fr.wikipedia.org/wiki/Cha%C3%A…


Pour les échanges territoriaux avec l'Espagne il y en a un tout petit si on regarde (très) attentivement la carte : la ville de Llivia, petit territoire enclavé dans le Roussillon depuis sa conquête. J'ai une sainte HORREUR des enclaves et je cherche souvent à gommer ces anomalies historiques. Du coup Llivia a été cédée à la France... justement en remerciement du soutient apporté lors de la guerre civile ^^.


Par contre, concernant d'autres achats je ne pense pas. L'Espagne, où devrais-je dire le Domaine espagnol est dirigé par une idéologie semblable à celle du Domaine français et céder une partie de son territoire lui est difficile.

Et d'ailleurs les espagnols ont au contraire été récompensés de leur participation à la guerre contre le bloc communiste par l'annexion de l'Andorre.


Malte est toujours britannique. Elle n'a pas été occupée (contrairement aux îles normandes) durant la brève guerre entre le DF et la GB et depuis leur alliance contre les soviétiques les relations entre les deux pays se sont largement détendues.


Et après la guerre il faut savoir que le DF ne cherche pas à affaiblir davantage la GB. Au contraire, la guerre a révélé sa faiblesse. Son empire colonial, sa seule vraie force, est en voie de dislocation et elle n'est plus en mesure d'être un véritable concurrent à la puissance française. Au contraire elle est un appui, aussi docile qu'utile, dans la guerre froide contre le bloc de l'Est.

Reply
:iconscipia:
Scipia Featured By Owner May 5, 2017
Désolé pour la réponse tardive ^^' avec les élections j'étais un peu ailleurs ces derniers temps.

Je comprends parfaitement, c'est une citation et une logique qui correspondrait parfaitement à un régime fascisant oui :)

En revanche je serais en léger désaccord sur l'histoire figée / l'absorption (plus sur l'exemple que sur le principe toutefois), en fait dans le cas de la Picardie, on ne peut pas vraiment parler d'absorption car c'est un mot dérivé de l'ethnonyme pour qualifié la langue latine parlée au nord de Paris jusqu'aux pays thiois. A la base donc la Picardie était plus grande, puisque l'Artois, le Hainaut et la Flandre romane en faisait partie.
C'est plutôt donc une réduction, qui a eu lieu lors de la création par les Rois de France d'une province de Picardie qui, logiquement, ne comprenait que les territoires picards (y compris le Boulonnais et le Calaisis (pourtant flaminguant à l'époque)) du Roi.
Vermandois et Ponthieu sont au contraire passé du rang de seigneuries à simple régions géographique (alors que le Vimeu n'était qu'une simple région géographique du Ponthieu à la base si je ne m'abuse).

 Après je dis léger désaccord, car effectivement les territoires ont souvent changé à leurs frontières (l'exemple le plus typique étant l'Atrébatie/l'Artois), c'est plutôt un désaccord sur l'exemple choisi ^^


 Okay je vois, je comprend parfaitement les raisons de ton choix pour la Franconie :)


 Oui je suis d'accord, les uchronies partant du principe que la France ne serait que le plus puissant état d'une ligue européenne (que la France soit juste à ses frontières "naturelles" ou avec 130 départements) ne permettent pas d'assurer l'hégémonie du pays sur le long terme, peut être sur un siècle, mais les Allemands auraient fini par vouloir leur unification et par faire écrouler l'Empire s'il n'y a pas d'assimilation de l'ouest de l'Allemagne (pas forcément au sens d'assimilation culturelle totale, mais davantage au sens civique du terme, la France étant avant tout une idée politique avant d'être une idée culturelle, de part sa diversité culturelle)

 En fait ça pourrait ressembler un peu à certains états actuels, comme en Russie, en Chine ou en Inde où on voit une langue nationale majeure, parlée par tous, mais avec quelques langues qui continuent d'être parlées et officielles (après tout il me semble que l'Italien est restée langue co-officielle de la Corse jusqu'à la chute du Second Empire).
 D'ailleurs ça a d'autant plus d'intérêt, d'imaginer une France à 200 départements (voir sans doute plus en réalité) s'il faut en outre imaginer le nom de ces départements dans les langues locales co-officielles ^^


 Merci beaucoup, c'est très intéressant cette chaine pyrénéo-provençale :) quand j'y pense, lorsque j'ai visité le Roussillon c'est vrai que j'avais vu des cartes montrant les rivages préhistoriques de la Méditerranée, et je me demandais toujours si les Pyrénées se poursuivaient aussi jusque là, ou s'il s'agissait de plaines, ça répond à mes questions de l'époque ^^ d'autant que je trouvais fascinant de voir la Montagne s'arrêter de manière aussi nette dans la mer (mais ça c'est peut-être mon côté "habitant d'un plat pays" émerveillé par les masses des montagnes ^^)
Et maintenant je vais pouvoir m'amuser à troller quelques amis italiens :D


 Héhé, je comprend ton sentiment, d'un côté j'aime l'aspect pittoresque et historique des enclaves, de l'autre mon côté rationnel, un peu jacobin me donne souvent l'envie de "faire mon pré-carré" ^^ (surtout en annexant d'ailleurs :D)
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner May 6, 2017
Pas de soucis :). Les élections te prennent du temps ? Militant ?

Oui en effet la Picardie n'était pas forcément le plus incontestable des exemples pour illustrer l'absorption ^^. Mais même la Picardie montre bien que la surface des territoires couverts par ces noms varie au cours temps.

La comparaison avec la Russie, l'Inde et la Chine me parait tout à fait pertinente. On pourrait même y ajouter les futurs USA avec une population hispanophone grandissante qui entend bien conserver sa culture.

C'est vrai que redécouper l'Europe en petits départements "à la Française" doit être aussi amusant que fastidieux ^^. Mais je ne mettrais pas de langues co-officielles pour ma part. Je verrais plutôt ces langues comme des langues d'usage local, traditionnel et quotidien, mais certainement pas utilisées de façon officielle où seul le français aurait sa place. Ça serait reconnaître la pertinence de l'idée d'un Etat indépendant pour les locuteurs de ces langues.

Ahah oui, quand un italien te dira que la Corse devrait revenir à l'Italie, tu pourras lui répondre que d'un point de vue géologique ça ne tient pas, et que la Corse ainsi que sa Sardaigne sont indiscutablement liés au sud de la France ^^.

Oui mais, comme tu as du le remarquer, je suis très jacobin ^^. Les enclaves, exclaves ainsi que les frontières qui passent et repassent un même fleuve sur de petites portions... je ne peux pas xD. Quand je vois la frontière entre la Suisse et l'Allemagne, la Belgique et les PB, l'Afrique du Sud (et j'en passe)... ça m'énerve et me donne des envies d'annexion sauvage ^^.
Reply
:iconscipia:
Scipia Featured By Owner May 8, 2017
Pas exactement, j'ai bien distribué des tracts dans des boites aux lettres une fois ou deux, mais c'est surtout car j'ai suivi beaucoup de meetings en direct sur le net histoire de ne pas avoir le prisme déformant des médias, et vu que de base j'ai pas beaucoup de temps depuis pas mal de mois ^^' ...

Hmm, pourtant la France napoléonienne était coutumière de la co-officialité de l'Allemand et de l'Italien (voire même du Slovène dans les provinces Illyriennes), sachant que l'Empire serait ici plus grand, il faudrait un degré d'assimilation assez poussé pour que l'Empire abandonne cette politique multilingue.

Héhé, c'est vrai que quelques frontières gagneraient à être clarifiées ^^ d'ailleurs je crois qu'il y a aussi quelques anomalies du côté du sud-ouest, avec l'ile des faisans et une vallée je-ne-sais-plus-où au Pays Basque français qui sont des cas de souverainetés mouvantes :) je suppose que là aussi il y a des simplifications ?
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner May 9, 2017

Le prisme déformant des médias, c'est le moins qu'on puisse dire xD. En effet ça doit demander du temps. Personnellement je n'ai pas eu ce courage.


Tout à fait. Mais je ne pense pas qu'il s'agissait d'un modèle durable dans un contexte d’émergence des nationalismes.

Pas de co-officialité ne signifie pas abandon d'une politique multilingue. C'est vraiment le caractère formel et global de la co-officialité qui me dérange, et seulement ça.

D'ailleurs, dans mes premiers commentaires je parlais de forcer à l'usage unique du français, mais après réflexion, je ne pense pas qu'il eût été possible d'imposer l'usage du français au forceps, à l'Europe entière, à cette époque en tout cas.


Le français, par effet de prestige, serait par contre rapidement devenu la langue unique des élites de toutes origines, et donc l'unique langue de l'empire au niveau commercial, politique, administratif. Il s'en serait suivit une nécessaire francisation des provinces non francophones, ce qui d'ailleurs avait déjà commencé. Mais encore une fois, franciser signifie simplement apporter aux populations locales la compréhension de la langue de l'empire, cela ne signifie pas forcément décourager l'usage des langues locales dans le cadre de la vie quotidienne.


Après, un tel équilibre aurait-il suffit pour maintenir la stabilité de l'Empire sur la durée ? Il y a deux options en fait. Soit cela suffit à tempérer les nationalismes, et on pourrait imaginer l'empire survivre jusqu'à aujourd'hui et l'usage des langues locales se marginaliser progressivement, notamment dans un contexte d'augmentation des échanges à l'échelle impériale puis mondiale.


Soit les nationalismes finissent par l'emporter (non sans avoir auparavant imposé la co-officialité en tant qu'étape ^^, voire même un unilinguisme régional) et l'empire se trouve alors à un tournant.

Si le point de rupture est atteint assez tôt, alors il y a tout à parier que l'empire aurait tout simplement éclaté et que la France aurait retrouvé ses « frontières naturelles » + quelques territoires voisins.


Si le point de rupture est atteint plus tard (entre le début et le milieu du XXème siècle), on pourrait imaginer que la propagation des idéologies totalitaires aurait constitué une « aubaine » pour imposer une stricte égalisation culturelle, par la force, et dans le sang.


D'ailleurs l'un n'empêche pas l'autre et on peut imaginer, après un éclatement de l'empire, la France rabougrie, humiliée et mise à l'écart, se donnant quelques décennies plus tard au plus sauvage des régimes totalitaires lui promettant une restauration de sa grandeur passée.



Pour l'île des faisans bizarrement ça ne me dérange pas xD. Trop petite pour être vue sur une carte, elle ne fait donc pas tache. Ca doit être pour ça. Pareil pour ces petites bandes de territoires qui ne sont revendiquées par personne, tant qu'on ne les voit pas ça passe ^^. Llivia par contre, c'est assez gros. Mais j'ai l'espoir pour cette anomalie ! La Belgique avait une exclave similaire dans les PB et il me semble avoir entendu que récemment elle leur avait cédé ce territoire pour une raison « d'efficacité » :).

Reply
(1 Reply)
:icongregxter:
Gregxter Featured By Owner Apr 5, 2017  Hobbyist Artist
Wow, that map is amazing with that book-esque style, and one of the best AH that I have read of regarding a revanchist France in WWII.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 6, 2017
Thank you very much :D
Reply
:iconsaluslibertatis:
Saluslibertatis Featured By Owner Apr 5, 2017
Amazing map, very interesting implementation of the double-headed axe in the flag. Beautiful!
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 5, 2017

Thank you :).


I like the shape but I really HATE the modern connotation of the double-headed axe (the France of Vichy)...


That's why I've decided it's not double-headed axe but a winged cross x).

Reply
:iconarminius1871:
Arminius1871 Featured By Owner Apr 5, 2017
Really beautiful lol I love the frenchisation of even the smaller german cities or towns, very interesting!
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Edited Apr 5, 2017

Thank you :)


It was the hardest part... Many great German cities already have a French name and some of them are no more used (like Trémoigne for Dortmund... it's not an invention !). Some others have a French name but which sound too Germanic (like Carlsruhe, renamed Charlesonge on the map)...


But many minor cities have no French names, and here starts the nightmare for me xD. For the easiest it was possible to make a fairly good translation (like Heilbronn => Saine-Fontaine)... For the hardest I had to look how German names of cities was translated into French after the WWI in Alsace-Lorraine to find some rules (for example, “ingen” give “ange” in French, so Reutlingen => Reutlange).


But the worst case was Essen. No French name. No easy translation. No help from Alsace-Lorraine. I had to take the Latin name of the city and to gallicise it.

Reply
:iconarminius1871:
Arminius1871 Featured By Owner Apr 5, 2017
Never heard about Tremoigne that´s cool. If I ever need such names I look at ur map XD
Yes changing K to C is not enough, Charlesonge is more interesting.

Essen. There are 3 theories what it means.

1. From the tree Esche (ash-tree)
2. From Esse, a device for forging.
3. Simply from oldgerman for East which sounded also like Est in that area probably (high german Osten).
They say because it has a Westdorp, there must have been an Estdorp too (west and east village in the local dialect),
but noone can prove it.
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 6, 2017

Yes of course, as I looked yours when I was making my map about Germany ! ^^ (this one in particular: arminius1871.deviantart.com/ar…)


“songe” means dream, and as this city's legend is based on the dream of Karl I found it was a good idea. On this map: 1blomma.deviantart.com/art/Wha… where Germany is destroyed, the city is translated in Charlesrepos. It's more correct, but it doesn't sound good in French.


For Essen I found another explication ! XD

It says that it come from a family, the Astnithi.


Anyway the oldest name form for Essen was Astnide. Assinde is the most “french” variant I found (de.wikipedia.org/wiki/Essen#Na…).

Reply
:iconarminius1871:
Arminius1871 Featured By Owner Apr 6, 2017
Indeed you shouldn´t always translate the exact word, but make it sound realistic in your culture.

Ah Astnithi as a family, that´s new to me but also possible. in Bavaria we have many towns and villages
just named after a person + ing. Otterfing, Egling, Dingolfing, Münsing, Freising etc
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Edited Apr 7, 2017

And after the annexation of Bavaria it gives : Otterange, Eglange, Dingolfange, Munsange, Freisange... ^^

Reply
:iconarminius1871:
Arminius1871 Featured By Owner Apr 7, 2017
Exactement XD Oh I heard you have an old french name for Otto. Eudes^^
Reply
:iconzalringda:
ZalringDA Featured By Owner Apr 9, 2017

Yes but it's an obsolete name xD.

There is a variant, closer to the German form : Odon.

Reply
(2 Replies)
Add a Comment:
 
×




Details

Submitted on
April 5
Image Size
19.9 MB
Resolution
3498×3206
Link
Thumb

Stats

Views
5,307 (8 today)
Favourites
134 (who?)
Comments
60
Downloads
125
×